Bienvenue ! N'hésitez pas à me soumettre vos textes, vos articles, vos commentaires ! Ils seront publiés après validation. Laissez également vos avis, vos idées pour faire avancer ce blog ! Bonne visite sur Ju in the Mix !

Jour 2 : Repos

Théoriquement ce mardi c’était mon jour de repos. Mais je vais vous raconter mon premier mardi dans le magasin…

Aujourd’hui je débute aux jus de fruits, les fameux « softs ». On m’a collé avec la pire employée du magasin : blonde, deux mètres de haut, karatéka, moche et surtout très chiante. Une misanthrope refoulée… super, j’ai un bol incroyable moi. J’ai tenu deux semaines et après on m’a changé de place. Bref, début des hostilités : cette fille tient un rythme d’enfer et je renonce définitivement à la suivre.
C’est l’heure pour moi d’attaquer enfin les choses sérieuses : le rangement à proprement parler. Ca consiste à sortir de la palette le produit le plus proche de soi et à le mettre en rayon. Ca c’est ce qu’on fait quand on est tout seul. Quand on est à deux on peut en revanche se permettre de dépoter son collègue, c’est à dire que celui qui connaît mieux le rayon (celui qui va dépoter) place les produits juste devant son emplacement et le collègue lui est chargé d’ouvrir le pack/le carton/le lot et de le ranger correctement. Le problème c’est que quand on n’est pas habitué, on ne fait pas attention du tout aux quantités, aux goûts (surtout valable pour les eaux aromatisées) ni aux volumes. Et il m’est arrivé à plusieurs reprises de mettre des bouteilles de coca de 1,5L à la place des 1L. A propos de Coca, tu n’imagines pas le chiffre d’affaire que ça représente. Concrètement, dans les softs, le coca toutes marques confondues (et elles sont nombreuses) prend entre 40 et 45% du rayon. C’est énorme et c’est encore plus énorme au vu des palettes de coca qui arrivent chaque matin.
Faire les rayons, c’est aussi découvrir de nouveaux produits. Tiens regarde par exemple : le coca à l’orange. Ben tu sais quoi ? C’est dégueulasse. (j’ai testé pour voir et c’est vraiment immonde, garanti sur facture).
Je tente de manœuvrer le transpalette électrique mais le résultat est pitoyable ; je manque de renverser une palette de jus d’orange.
Pour finir, je pointe un quart d’heure plus tard… j’ai envie de dormir…

1 commentaire:

strid a dit…

mdr mon pauvre Ju!!!